La photo fait du bruit, une déflagration dont l'écho se prolonge, et invente paradoxalement l'invisible silence des fêtes, des jeux, des pièces et des jardins.
Bernard Puissesseau
Photos100cibles par Clo..Photos, poésies,citations...

2011-12-29

Happy New Year ..:) Bonne et heureuse Année a tous..:)

Je souhaite une Bonne et Heureuse Année a tous mes amis et connaissances, ici et ailleurs ,a ceux qui ne font que passer aussi..je tiens a vous remercier du fond du coeur pour votre chaleureuse presence...

J'espere que cette nouvelle année 2012 ,vous amenera les changements que vous attendez..

Et que vous ferez de chaque jour une nouvelle aventure..
"Chaque fois que nous accédons a quelque chose de neuf et d'inconnu,avec la confiance d'un enfant innocent,ouvert et vulnérable,les moindres choses de la vie peuvent devenir les plus grandes aventures'
  Je souhaite que vous trouviez en votre coeur la plenitude..et que vous soyez pret a partager ce fruit mur..votre sève...
  Partagez votre richesse ,votre joie , votre rire..en partageant vous ressentirez que votre plenitude interieure s'accroit...
  je souhaite que le vent de la création souffle pour vous..il est permit a tous d’être créatif ,peu importe l'activité a laquelle vous vous consacrez,si vous exercez ladite activité avec joie et amour vous serez toujours comblé..
  je souhaite a chacun de trouver l'amour véritable ,celui qui ne s'obtient pas en cherchant a satisfaire nos désirs premiers,ni en devenant dépendant d'une autre personne,mais en développant en soi notre propre richesse et en murissant..alors nous aurons tant et tant d'amour a donner et a partager...sans avoir rien a posséder..
  N'oubliez pas que dans la banalité de nos quotidiens ,peuvent se dissimuler de bien precieux tresors...

« Le vrai bonheur est sans doute dans la simplicité des coeurs, loin des vanités et des fausses ambitions. » Paul Javor
  Entourez vous et célébrez vos Amis.. « L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible. »
Tahar Ben Jelloun
Extrait d’ Eloge de l'amitié
  « Ce que nous appelons bonheur consiste dans l'harmonie et la sérénité, dans la conscience d'un but, dans une orientation positive, convaincue et décidée de l'esprit, bref dans la paix de l'âme. »
Thomas Mann
  Et puis surtout ,surtout, continuez a porter sur la vie   , le regard innocent et émerveillé de l'enfant...
« Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté. »
Hippocrate
Extrait du Serment d’Hippocrate
  Et maintenant place a la fête..La vie est un moment a fêter, a savourer...faites de la vie une fête ,une joie.. Nos intellects sont souvent nos maladies.. libérons nous de la tristesse... Une dose de sagesse ,une dose de folie font la recette du juste milieu... Alors détachez vos cheveux,enlevez vos chaussures et dansons ensembles pour célébrer cette nouvelle année qui arrive..:)  Je vous embrasse..♥
(photos realisées avec des cartes du Tarot Zen Osho ,les legendes n'ont pas forcement quelque chose a voir avec les interpretations du  jeu original )

2011-12-10

"Je me suis appuyée à la beauté du Monde , et j'ai tenu l'odeur des saisons dans mes mains" ...Anna de Noailles

Les vrilles de la vigne "…/… Cassantes, tenaces, les vrilles d’une vigne amère m’avaient liée, tandis que dans mon printemps je dormais d’un somme heureux et sans défiance. Mais j’ai rompu, d’un sursaut effrayé, tous ces fils tors qui déjà tenaient à ma chair, et j’ai fui… Quand la torpeur d’une nouvelle nuit de miel a pesé sur mes paupières, j’ai craint les vrilles de la vigne et j’ai jeté tout haut une plainte qui m’a révélé ma voix… Toute seule éveillée dans la nuit, je regarde à présent monter devant moi l’astre voluptueux et morose… Pour me défendre de retomber dans l’heureux sommeil, dans le printemps où fleurit la vigne crochue, j’écoute le son de ma voix… Parfois, je crie fiévreusement ce qu’on a coutume de taire, ce qui se chuchote très bas, puis ma voix languit jusqu’au murmure parce que je n’ose poursuivre…

  Je voudrais dire, dire tout ce que je sais, tout ce que je pense, tout ce que je devine, tout ce qui m’enchante et me blesse et m’étonne ; mais il y a toujours, vers l’aube de cette nuit sonore, une sage main fraîche qui se pose sur ma bouche… Et mon cri, qui s’exaltait, redescend au verbiage modéré, à la volubilité de l’enfant qui parle haut pour se rassurer et s’étourdir… Je ne connais plus le somme heureux, mais je ne crains plus les vrilles de la vigne." Colette

 
  "Beaucoup de feuilles ont chu. Chut ! Elles sont mortes. Au bel été, on ne leur aurait pas passé sur le corps. Ce sont encore de jeunes endormies. Belles au bois dormant. Bientôt elles seront boue commune. Mes bottes les fouleront sans pitié ni mémoire. Et nul ne saura. Comme la main devant les yeux. Qu’un jour elles ont caché le ciel." Jean-Claude Martin Sur l'arbre rouge
Sur l'arbre rouge, as-tu vu le corbeau noir ? L'as-tu entendu ? En claquant du bec, il a dit que tout est fini ;  Les fossés sont froids, la terre est mouillée. Nous n'irons plus rire et nous cacher,dans la bonne chaleur du blé.  Le corbeau noir a dit cela, en passant,  dans l'arbre rouge couleur de sang. Marguerite Burnat-Provins Il pleut des feuilles jaunes il pleut des feuilles rouges , l’été va s’endormir et l’hiver va venir sur la pointe de ses souliers gelés Anne-Marie Chapouton


« L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver. » George Sand

La Tristesse de Léo Ferré-extraits

C'est un chat étendu comme un drap sur la route
C'est ce vieux qui s'en va doucement se casser
C'est la peur de t'entendre aux frontières du doute
C'est la mélancolie quy'a pris quelques années
C'est le chant du silence emprunté à l'automne
C'est les feuilles chaussant leurs lunettes d'hiver
C'est un chagrin passé qui prend le téléphone
C'est une flaque d'eau qui se prend pour la mer
La tristesse a planqué tes yeux dans les étoiles
Et te mêle au silence étoilé des années
Dont le regard lumière est voilé de ces voiles
Dont tu t'en vas drapant ton destin constellé
La tristesse...
C'est cet enfant perdu au bout de mes caresses
C'est le sang de la terre avorté cette nuit
C'est le bruit de mes pas quand marche ta détresse
Et c'est l'imaginaire au coin de la folie
C'est ta gorge en allée de ce foulard de soie
C'est un soleil bâtard bon pour les rayons " X "
C'est la pension pour Un dans un caveau pour trois
C'est un espoir perdu qui se cherche un préfixe

 Le désespoir...