La photo fait du bruit, une déflagration dont l'écho se prolonge, et invente paradoxalement l'invisible silence des fêtes, des jeux, des pièces et des jardins.
Bernard Puissesseau
Photos100cibles par Clo..Photos, poésies,citations...

2010-01-23

alter égo....les jumeaux...


Physiquement, dès leur conception, ces deux petits êtres vivent dans une douillette intimité. Pendant la grossesse, ils perçoivent et ressentent les mêmes choses.
Ces enfants se touchent. Lorsqu’ils sont dans la même poche, leurs corps sont imbriqués. Leurs vies se mêlent déjà : l’un peut attraper le pied de l’autre ou sucer le pouce de son jumeau. Les petits peuvent également se trouver dans deux poches différentes, séparés par une fine membrane. Ils ont conscience du corps de l’autre et bougent, réagissent en fonction du second. Ce contact in utero aurait une influence sur leurs relations futures. Ils se dessineraient déjà une certaine complicité, quand ils s’enlacent ou une rivalité, s’ils se repoussent, ou encore une dominance s’ils se gênent et essaient de prendre toute la place.






Depuis toujours, la gémellité exerce une certaine fascination. Mais pour les enfants, il n'est pas toujours facile de grandir et de trouver sa place dans ce jeu de miroir....




C'est un lien assez étrange et intense qui va perdurer toute la vie. Le frère jumeau est un compagnon idéal qui va épauler et soutenir l'autre. Et vice-versa.



Etre parents de jumeaux, c’est vivre quelque chose d’exceptionnel.

Etre parents de jumeaux, c’est aussi 2 fois plus de sourires, de fous rires

Etre parents de jumeaux, c’est recevoir deux fois plus d’amour

31 commentaires:

jeff a dit…

J'ai lu avec une certaine sensibilité ces mots que tu écris au sujet des jumeaux ! Ce que j'ai envie de dire... Déjà, qu'ils sont beaux ces deux visages d'anges, d'enfants qui se ressemblent, ont des yeux magnifiques, intelligents, vifs, profonds... Quelle belle émotion de croiser cette générosité...
Ensuite, tes mots se passent de commentaires... Mais, j'ai encore envie de te dire, combien tu as raison... Vivre, partager les émotions, partagées, multipliées par deux, quelle chance, quel bonheur ! Qu'il y a-t-il de plus beau que la vie ?... ( à part mon blog, bien sûr !...:)... Mais quel con alors ! ! ! )... Ce qu'il y a de plus beau, ce sont les rires, l'amour et puis quoi... les sourires...!

Toi, tu travailles décidemment trop bien...:)

Bises x 2 !...;)

alterdom a dit…

Quelle magnifique série, clo!

la première photo se passe de tout commentaire

Grosse bise émue

AmyR a dit…

The negative space in the first photo is wonderful. Gorgeous photos Clo!

The Factory a dit…

Merci pour tes mots, à la fin de ce post ... et les autres ;) J'ai été très touché.
La première image est exceptionnelle..
J'aime moins la seconde, puis c'est une jeu à quatre "tout", qui pourrait continuer toujours (et continuera...) j'aime beaucoup.
Charles

Véronique a dit…

oh ! j'en ai aussi Clo des jumeaux pas pareils .. hétérozygotes !
un bonheur en effet ... bien mieux que des vrais
belles vos photos
comment ne pas avoir envie de figer ces moments de complicité là ( qui ne durent pas forcément ! ) les miens sont grands aujourd'hui et ils n'ont, bien sûr, pas pris le même chemin

Jean a dit…

La première !
Je suis sous le charme !
Mon admiration pour cette première n'exclue pas un grand plaisir de regarder les autres .
Vous êtes vraiment une Grande Photographe !

K'line Bloom a dit…

Un billet encore plus beau que les autres, qui résonne en moi comme le manque de ma moitié d'orange (ou ma moitié de lune, au choix...).
C'est magnifique, d'une sensibilité inouïe, c'est un cadeau de la vie même s'il peut parfois sembler un fardeau.
Je t'embrasse chère Clo et t'envoie de tendres bises de réconfort.
K'line

veredit a dit…

Mettre une magie, très sensibles, mais aussi interrogatifs et d'accompagnement à travers ce toucher, des très belles photos est une réussite totale.

plein de bisous,

Isabella

JMV a dit…

Jàime la façon,la délicatesse comme vous touchez les visages, sans le regard froid de la machine.Seulement làmour produit ce regard.

clo a dit…

je vous remercie tous du fond du cœur pour votre passage...
ayant eu une journée éprouvante je reviens des que possible vous répondre ...:o)
un bon début de semaine a vous...:o)
bises ...

Owen a dit…

J'aime la façon que tu as pour aller au fond des choses Clo ... au plus profond...

Un frère et un soeur de la Grenouille sont des jumeaux, mais on ne les voit plus souvent près l'un de l'autre, mais quand cela se produit, c'est fascinant d'observer ce qui est similaire, ou pas, entre les deux. Que la nature nous reserve comme miracles encore...

Merci Clo, comme toujours, pour ce reportage doublement touchant...

Kirigalpoththa a dit…

Nice photography!

James Owens a dit…

Comme les autres visiteurs, j’aime la première … c’est une composition magique! … mais toute la série est très belle, Clo. Tu as un don exceptionel pour montrer de la tendresse dans les visages….

.:: Karine ::. a dit…

bonjour ma jolie fée !

comme toujours de belles photos, une belle série avec en avant première cette merveilleuse photo en ombre chinoise !
tu es ma fée, ma petite princesse venue du virtuel :-)

comme je remercie les ciels d'avoir pu un jour faire ta connaissance ...

Robert a dit…

Il se passe quelque chose de profond dans cette serie que tu as mis en valeur.

jeff a dit…

Tiens ! je reviens pour te faire un petit clin d'oeil et te dire, encore, que ces visages d'amour sont tellement beaux... que l'avenir se lit dans leur regard !
Tiens bon Clodinette ! Je crois que ces regards t'aiment ! ! !

Bises tendres et tendres bises...

Jeff

Chachat a dit…

Je connais des faux jumeaux ; une fille, un garçon.
Aujourd'hui, c'est le jours et la nuit.
Lui, bosseur et les pieds sur terre,
Elle, des papillons dans la tête et elle devient imbuvable d'année en année !!!
(mais est-ce leur vie privée et dissolue qui les a séparés ? Je n'ai pas de réponse)
Etrange jumeaux…
;0)

vz-nostalgia a dit…

Hello Ms. Clo,
I remember you told me about the twins. Now I see them. They are very cute. I'm sure they make their mother happy. :-)

I see you deleted the radio from your site. On one hand, it's good. You site loads a bit faster now. On other hand, I missed French music. :-)

Um beijo,
z

AB a dit…

Six photos absolument géniales! Et jeune-filles paraient totalement adorables.

Roxana a dit…

c'est si touchant, tout, tes paroles, les images irreelles, la tendresse devenue chair devant nos yeux, comme si on pouvait toucher l'amour-meme si l'on etendait la main...
je suis sans paroles -
et ils sont si beaux!!!
c'est comme si le paradis avait ete recree sous nos yeux, mais comme il aurait du etre des le debut: sans serpents ou dieux jaloux...

je t'embrasse, toute emue...

Caçador a dit…

Les belles photos, les beaux jumeaux...

Salut

Je suis le temps qui passe. a dit…

Bonsoir Clo,

Superbes photos en noir et blanc de jumeaux.

J'en ai connu deux, l'une d'entre elles était ma meilleure amie.

Merci Clo. Je t'embrasse Do

clo a dit…

merci pour vos commentaires que j'ai beaucoup appréciés et auxquels je n'ai pas eu le temps de répondre ...j'en suis désolée...le temps fait parfois défaut...
bisoux...
clo

Oxygène a dit…

Je suis en retard pour découvrir ce très bel article sur la gemellité et ses mystères. Tes photos sont superbes, empreintes de complicité et de douceur... J'aime beaucoup la première avec ce face à face en ombre et lumière... ainsi que le jeu de regards... Yeux ouverts, et yeux fermés.
Tendresse sont tes mots et tes images.
Bisous Clo !

Gérard a dit…

Des jumeaux de toute beauté Clo, leur complicité fait plaisir à voir, et félicitation pour la touche apportée à la mise en scène ce qui ne gâte rien. Bisous.

Prospero a dit…

Comme des fruits joints en paire - qu'elle beautés. Ils sont inestimables, Clo.

Karine A. a dit…

très belle série. La première m'a plu plus particulièrement, elle évoque si bien cette communion absolue qui existe entre les jumeaux .
Merci de ta visite Flo et à bientôt

Nathalie a dit…

Extraordinaire première photo.
Les autres ont aussi un charme fou. Un billet absolument exceptionnel.

Maman de jumeaux garçon-fille, j'ai évidemment été très sensible à ce billet. Et pourtant les miens n'ont pas eu beaucoup de la complicité dont il est question ici. Très vite ils ont pris des voies divergentes, peu de jeux communs, pas de confidences, pas de language privé, pas d'intuitions fulgurantes... surtout l'envie de s'affirmer individuellement.

Ils ont 22 ans aujourd'hui, l'un en NZ, l'autre à Paris, je me demande s'ils retrouveront une forme de complicité à l'âge adulte... je l'espère.

En fait, ils se retrouvent plutot autour de leur petite soeur, élément crucial de la trilogie. Le lien, c'est elle.

clo a dit…

@Nathalie...alors toi aussi tu es maman de jumeaux...
les miens sont effectivement assez complices quand ça les arrange...a savoir que cette serie photos s'est terminée par une melée et par des baffes qu'ils se sont distribué sans aucune retenue...:o)
mais en fait j'ai plutôt eu des triples aussi...leur frère ainé a 21 mois de plus qu'eux et cela les a quand même divisé des leur plus jeune age...une sacrément belle aventure en tous cas...
avec mon mari nous en avons sept en tout...ma fille a six frères...
et les petits enfants arrivent...
une belle tribu...:o)
merci Nathalie pour ta visite...
un double bisou...
:o))

Stephane a dit…

Belle série pleine de complicité. Mon coup de cœur va pour la première.

Pastelle a dit…

Etre parents de jumeaux ça permet aussi de merveilleuses photos...
Je les aime toutes. Elles ont toutes quelque chose de très particulier.
Merci de ce partage et de tes mots.